fbpx

Skip links

Écrire un article efficace et bien référencé, le guide étape par étape

Voulez-vous écrire un article qui soit efficace dans le but d’attirer des clients pour votre e-commerce ou générer des leads pour votre entreprise ?

Alors vous devez savoir qu’écrire un article long format de 3’000 mots est l’une des meilleures manières d’y parvenir. Ce faisant, vous ne pourrez qu’améliorer votre stratégie marketing.

Ce type de contenu se situe entre un article de blog et un guide, ce qui en fait un contenu unique. Pas trop détaillé, mais pas non plus trop long. C’est le type de contenu parfait pour réellement aider vos lecteurs et vous rendre utile auprès d’eux.

De plus, ce type de contenu est parfait pour le référencement, car il vous place en tant qu’autorité dans votre domaine ; il attire d’autres sites à envoyer des liens vers votre article, et vous aide à créer une communauté de lecteurs durable en engageant davantage les commentaires.

Je sais ce que vous pensez : “Mais comment écrire des articles aussi gigantesques ? Je ne sais même pas par où commencer.”

Si vous avez déjà une idée en tête, c’est suffisant pour vous y mettre. Les autres choses dont vous avez réellement besoin sont : une certaine motivation et de bonnes compétences en rédaction et en Google.

Depuis plusieurs années maintenant, j’écris des articles sur des sujets qui peuvent s’éloigner de mes connaissances (vraiment très loin). Maintenant, je vais vous apprendre comment écrire un article de 3’000 mots et à l’optimiser pour la recherche ; la création d’articles longs étant l’une des clés de l’inbound marketing.

C’est vraiment facile à apprendre. Je parie que vous finirez votre premier article de 3’000 mots dans quelques jours.

Prêt ? C’est parti !

Écrire un article sur un sujet que vous connaissez

Tout d’abord, il y a un gros problème que je vois partout et je vais l’aborder en premier.

Vous allez tomber certainement sur des articles qui respectent tous les points de mon guide, mais le contenu est nul. Et vous remarquez directement que l’auteur n’a pas étudié le sujet.

Si l’article fait beaucoup de déclarations vagues, s’appuie sur des affirmations gratuites ou des expériences d’autres personnes, c’est que l’auteur ne maîtrise pas le sujet. L’impression qu’il donne est telle qu’il ne fait que survoler le sujet sans entrer dans les détails.

Quand vous écrivez un article de 3’000 mots, vous devez savoir de quoi vous parlez.

En guise d’exemple, je peux facilement écrire un article de 3’000 mots sur le marketing. Mais si je me lance dans un article sur les plus beaux paysages à découvrir en Allemagne, je serais complètement perdu.

Quand vous écrivez sur un sujet que vous maîtrisez, que vous avez bien étudié, vous transmettez ce savoir. Vos lecteurs ressentent que vous vous y connaissez.

Encore plus important, vos articles seront intéressants et à des années-lumière de l’article ennuyeux que j’ai cité plus haut.

Maintenant, voyons comment rédiger cet article.
Téléchargez le guide étape par étape

Connectez-vous pour y avoir accès

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement

La recherche de mots-clés

Vous ne le savez peut-être pas, mais la recherche de mot-clé est un facteur très important du succès de votre article.

Écrire un article incroyable, mais qui n’intéresse personne ne va pas vous apporter grand-chose.

Mais à moins que vous possédiez un site internet qui génère des millions de vues, vous ne pourrez pas bien vous référencez sur des mots-clés populaires.

Ce sont les gros sites internet qui dominent la plupart des mots-clés populaires et qui génèrent beaucoup de recherche.

C’est pour cette raison que je vais parler de mots-clés à longues chaînes.

Par exemple, pour cet article, je souhaite me référencer pour la longue chaîne “Comment écrire un article de blog bien référencé”. Évidemment, vous pouvez passer des heures et des heures à essayer de trouver de bons mots-clés populaires.

Je vais vous expliquer comment trouver des mots-clés en quelques minutes.

Analysez les contenus populaires avec BuzzSumo

Une fois que vous aurez parcouru les meilleurs sites de votre domaine et exploré leurs meilleurs contenus, vous pourrez vous rendre sur BuzzSumo pour découvrir quelles sont les contenus les plus populaires.

Cet outil vous donnera une idée de ce que les gens intervenant dans votre domaine aiment lire et de quoi ils se préoccupent le plus.

Il permet aussi de faire quelques recherches gratuitement.

Il suffit de taper un site ou un mot-clé pour découvrir les contenus les plus partagés.

Recherche de mot-clé BuzzSumo Optimisation Seo - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Utilisez les moteurs de recherches

La meilleure façon de procéder, c’est de choisir un sujet que vous maîtrisez pour ensuite laisser les moteurs de recherche vous guider vers les mots les plus recherchés.

Pour commencer, recherchez le sujet sur lequel vous souhaitez écrire et vous verrez un box apparaître avec des suggestions.

Recherche de mots-clés sur Google - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Vous retrouverez également d’autres suggestions en bas de la page.

Recherche de mots-clés sur Google - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Mais gardez toujours en tête qu’un contenu de qualité attirera toujours plus de trafic qu’un contenu faible avec de bons mots-clés.

Utilisez un générateur de mots-clés

Je vais vous expliquer quelque chose d’important.

La recherche de mots-clés à longue chaîne n’est pas viable à long terme.

La plupart du temps, les sujets sont trop spécifiques. Vous ne pourrez écrire que quelques centaines ou un millier de mots dessus.

Et ce genre de contenu ne répond pas à un réel besoin ou ne résoud pas un vrai problème.

Toutefois !

Les contenus de longue chaîne se classent mieux sur les moteurs de recherche pour une raison simple :

En tombant sur votre article, un visiteur va comprendre presque tout sur le sujet, ce qui signifie que le chercheur n’a pas besoin de revenir sur Google pour trouver d’autres articles.

C’est pourquoi les générateurs de mots-clés sont aussi utiles.

Voici notre préféré chez Lions Creative. LSI Graph.

C’est un outil gratuit qui permet de générer des idées de mots-clés.

Voici le résultat d’une recherche pour “Créer un blog”.

Recherche de mots-clés sur Google - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Vous pouvez également utiliser plusieurs de ces mots clés dans un seul article.

Par exemple:

  • En intro : Créer un site gratuit
  • Contenu 1 : Créer un site gratuitement avec Google
  • Contenu 2 : Créer un blog WordPress
  • Contenu 3: créer un site internet professionnel sans publicité
  • Conclusion

En quelques minutes de recherche sur un sujet que vous voulez écrire, vous pouvez générer des dizaines et des dizaines d’idées de contenu.

Faire la structure de votre contenu

Faites au plus simple pour établir le plan de votre article.

Par exemple, votre plan pourrait être une liste de tous les sous-titres de votre article. Ou ce pourrait être une liste de points sur lesquels vous voulez écrire.

Mais le plus important, c’est que vous ne passiez pas trop de temps dessus. En revanche, concentrez-vous sur la partie rédaction.

Obtenez des sources et les citer

Les sources sont essentielles pour le succès d’un article. Si vous n’avez pas de bonnes sources, vos lecteurs ne vous feront pas confiance.

Or, vos sources doivent répondre à ces deux critères : elles doivent être fiables et pertinentes.

Choisissez toujours une source primaire d’information ; n’en prenez pas sur un blog au hasard, car il se peut qu’elle change à tout moment.

Voici l’un des meilleurs conseils d’écriture que je peux vous donner : trouvez vos sources en premier et basez votre texte sur ces sources.

Ce conseil me vient d’un professeur que j’ai eu durant mes études. Je passais des heures à confectionner un plan alors que mon texte était toujours vide. Depuis, j’ai toujours appliqué ce conseil et je vais beaucoup plus vite.

Placez vos sources en lien. Les utilisateurs pourront facilement y cliquer sur et bien sûr, le parcourir .

Un autre bon coté, Google vérifie vos liens externes. De ce fait, plus une page en possède, plus google la considéré de qualité. Ainsi gagnerez-vous gagnez des places sur ce moteur de recherche.

Accordez quand même de l’attention à la qualité des sites que vous pointez. Évitez ceux de mauvaise réputation ou ceux qui ne présentent aucun rapport avec la thématique de votre site. L’impact sur votre référencement pourrait être l’inverse de celui escompté.

Partez dans les détails

Une fois que vous avez vos sources, il est temps d’écrire votre première ébauche. Lors de la rédaction, gardez à l’esprit que les détails sont vos alliés.

C’est généralement la raison pour laquelle je n’aime pas les contenus courts – Ils ne sont pas assez détaillés.

Si vous me demandez d’écrire un article de 500 mots sur le fonctionnement d’Instagram, je devrais sacrifier beaucoup de détails et juste écrire sur les points principaux.

Un contenu court peut fonctionner dans de bonnes circonstances, mais si vous essayez de renforcer votre autorité et de développer votre audience, vous avez besoin de plus de contenu. Ce qui rime avec plus de détails et précision.

En règle générale, il est toujours préférable d’entrer dans “trop de détails” que “pas assez”.

Lorsque vous commencez à écrire, laissez couler. Écrivez tout ce qui vous vient à l’esprit même si vous pensez que c’est mauvais. À ce stade, votre objectif est d’obtenir des mots sur une page.

Vous les éditerez plus tard.

Séparez et divisez votre texte

Quand vous écrivez un texte ultra-long comme celui-ci, assurez-vous de bien séparer votre contenu, que votre texte est divisé en plusieurs parties. Expliquez chaque partie à fond.

Pour vous aider, voici quelques questions auxquelles vous pouvez essayer de répondre :

  • Si vous étiez un débutant dans ce sujet, quelles questions vous auraient intéressé ?
  • Avez-vous décomposé chaque zone en partie facilement compréhensible ?
  • Avez-vous défini des termes que certains lecteurs pourraient ne pas comprendre?

Si vous écrivez à propos d’un sujet avancé, incluez un guide pour les débutants quelque part dans le haut de votre article. De cette façon, les lecteurs non initiés pourront apprendre les bases avant de passer à votre article.

Construisez sur des piliers solides

Le titre est le point principal, et les sous-titres vous donnent les piliers de votre article.

Une des clés pour optimiser votre article est la gestion des balises de titres. H1, H2, H3, ça vous dit quelque chose ? Eh oui, quelques notions de HTML sont utiles pour bien optimiser votre article.

Titre et balise h1, h2, h3 sur WordPress - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Si vous utilisez WordPress pas de panique !

Avec l’éditeur de texte, vous pouvez sélectionner parmi les titres. En effet, cette plateforme intègre directement la balise sur votre titre.

Maintenant, comment les organiser ?

Utilisez la balise h1 pour le titre de votre article. Vérifiez donc que votre thème utilise cette balise comme titre principal.

Choisissez la balise h2 pour les titres importants, la balise h3 pour les titres de niveau inférieur et ainsi de suite.

Pensez à inclure vos mots-clés importants dans ces titres. Par exemple, “La recherche de mots-clés”.

Vous l’aurez compris, mon objectif c’est de référencer pour les gens qui recherche ce titre sur Google ou bing.

Bref, un dernier mot pour ce premier brouillon :

Son écriture doit vous prendre beaucoup de temps, bien plus que vous ne le souhaitiez. Je m’explique : durant la phase d’édition, vous allez couper de nombreuses parties (aussi nombreuses que possible).

Je recommande donc d’écrire environ 400-500 mots de plus comme un filet de sécurité. Si vous voulez que votre article final fasse 3’000 mots, visez 3’400-3’500 mots dans votre brouillon.

Soyez impitoyable avec vous-même

Dernière étape au niveau du contenu : l’édition.

Quand vous modifiez votre écriture, soyez sévère et honnête avec vous-même. Vous êtes trop familier avec votre écriture, si bien que les erreurs se glisseront facilement entre les doigts.

Pour y remédier, laissez votre article pour un jour ou deux. Et quand vous y reviendrez, vous serez on ne peut plus lucide et donc, objectif avec vous-même.

Commencez par lire votre article à haute voix. Oui, cela prend du temps, mais cela vous permettra de remarquer facilement vos erreurs.

Lisez votre article jusqu’au bout, et vérifiez si vos phrases ont du sens et si elles sont claires. Ce faisant, soyez impitoyable.

Utilisez également des correcteurs orthographiques. En anglais, il existe des outils incroyables ; pour le français on fait avec ce qu’on a. Et puis, vous connaissez la difficulté de notre langue.

Voici l’outil que j’utilise directement sur le web. C’est un plug-in Google Chrome Grammalecte.

Correcteur orthographique pour google chrome - Le guide complet pour écrire un article de 3'000 mots - Lions Creative

Optimisez vos images

Les images et les infographies sont aussi d’une importance capitale. Imaginez cet article sans aucune image, illisible et incompréhensible qui plus est. Les images vont apporter une aération à votre texte et permettre à vos visiteurs de mieux comprendre votre article.

En ce qui concerne le seo, vous devez au minimum remplir l’attribut alt de chacune de vos images.

La balise alt sert à apporter la même information que l’image ; ce sont les robots de recherche qui en ont besoin pour qu’ils comprennent mieux comprendre votre image.

Si vous avez une boutique en ligne, par exemple comme cette boutique de lentilles de contact, vos images peuvent vous apporter du trafic depuis les recherches, et donc des ventes !

Optimisez le seo de votre article

Utilisez le plugin Yoast (si votre site est sous WordPress) pour optimiser au maximum votre article.

Voici le snipet qui s’ajoute en bas de votre article quand vous utilisez le plugin.

La longueur de votre titre n’est pas définie avec une quantité fixe de caractères, mais est plutôt limitée à cause de l’affichage dans les résultats de la recherche.

Pour les titres, les points suivants sont à voir de près :

  • Ils devraient toujours contenir le nom de votre marque, de préférence à la fin, afin que les gens puissent vous reconnaître dans les résultats de recherches.
  • Ils doivent toujours être en possession du mot clé qui vous semble le plus important pour le post ou la page en cours. Placez-le de préférence au début du titre.
  • Le reste du titre devrait inciter les gens à cliquer dessus ; ceux présentant un chiffre fonctionnent très bien. Par exemple, “10 façons de” ou encore “les 8 meilleures”.

Optimisez vos balises méta descriptions

Maintenant que nous avons un bon titre pour notre article, nous devons nous pencher sur les méta descriptions.

La méta description est utilisée par les moteurs de recherche pour l’extrait, c’est le texte affiché sous l’URL de votre site. Elle mérite donc l’attention particulière qu’on lui voue. De plus, les utilisateurs lisent votre description pour savoir si votre article répond à leurs questions ou problèmes.

Certains plugins ou cms utilisent ce qu’on appelle des “descriptions automatisées”. Pour cela, c’est la première phrase d’un post qui est défini comme méta description par défaut.

Et cela donne un résultat affreux, car bien souvent votre première phrase est uniquement une phrase d’introduction qui n’a pratiquement rien à voir avec le sujet.

Ainsi, la seule description bien faite est une description écrite à la main ; de votre propre main. Imaginez-vous être à la place des personnes qui tomberaient sur votre description.

Est-elle assez convaincante ? Donne-t-elle envie de lire le reste de votre contenu ?

Si vous n’utilisez pas de méta description, les moteurs de recherches trouveront le mot-clé recherché dans votre document, et choisiront automatiquement une chaîne autour de celle-ci, ce qui vous donne un résultat avec un ou deux mots en gras.

Bref, utilisez le champ méta description de Yoast seo pour écrire une méta description. Assurez-vous qu’il contient votre mot-clé principal au moins une fois.

Optimisez vos liens

Voilà un des facteurs qui me fait aimer WordPress, la réécriture d’URL est au coeur de celui-ci. Or, il vous faut : une URL propre et courte.

Vous pouvez facilement modifier l’URL en cliquant sur modifier à côté du permalien de votre article.

Supprimez les mots de liaison et ne gardez que les importants. Quoi qu’il en soit, les gens doivent comprendre le contenu de votre article rien qu’en regardant l’URL.

Liens vers des publications associées

Les liaisons internes jouent aussi un grand rôle dans la compréhension par Google de la structure du site.

Vous devez non seulement afficher les publications associées sous votre publication, mais également créer des liens dans votre texte vers d’autres articles ou pages de votre site.

Plus un article ou une page contient de liens, plus il sera important pour le moteur de recherche.

Avec le plugin Yoast, il y a un compteur de liens, si vous voyez que l’un de vos articles importants a très peu de liens internes, commencer à travailler sur ce point tout de suite.

Optimisation des commentaires

Faites participer vos lecteurs

Les commentaires constituent aussi l’un des aspects les plus importants des blogs.

Ils ne sont pas seulement agréables parce que les gens vous disent à quel point vous êtes spécial, ou que vous avez fait une erreur, ou tout ce qu’ils ont à vous dire.

Ils sont surtout gentils, car ils montrent de l’engagement.

L’engagement étant un facteur important pour amener les gens à se lier à vous.

Ils vous montrent qu’ils se soucient, et ils ouvrent la conversation. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à répondre, et ainsi, vous construirez une relation!

Amenez les gens à commenter votre contenu

Le moyen le plus simple d’amener les gens à faire quelque chose est : de demander de le faire. Écrire dans un style engageant, puis demander aux lecteurs de votre blog leur opinion, leur histoire, etc.

Si vous voulez nous remercier pour cet article, mettez un commentaire 🙂

Une autre bonne pratique à faire est de remercier les gens quand ils commentent votre blog. Pas à chaque fois, parce que ça devient énervant, mais le faire la première fois est une très bonne idée.

Vous pouvez par exemple envoyer un mail aux personnes qui commente votre blog.

Maintenez les gens dans la conversation

Une fois que les internautes ont rejoint une conversation sur votre blog, vous devez vous assurer qu’ils restent dans la conversation.

C’est pourquoi vous devriez installer le plug-in WordPress Replyable, qui permet aux intéressés de s’abonner à un fil de discussion comme ils le feraient dans un forum, et leur envoyer un e-mail pour chaque nouveau commentaire.

De cette façon, ils peuvent continuer la conversation, et ainsi vos lecteurs deviendront de plus en plus actifs.

Conclusion

Ce n’était pas si difficile, non ?

Bon, je suis d’accord, il y a beaucoup d’étapes. Mettez cet article dans vos favoris pour faciliter leur suivie. Pour la création de chacune de vos créations de contenus, jettez-y un coup d’œil !

Au fur et à mesure que vous écrivez un long article faites, vous vous améliorez sûrement ! Au final, ce sera pour vous un jeu d’enfant.

Par ailleurs, vous pouvez appliquer ce concept d’article à longue forme pour n’importe quel sujet. Trouvez votre sujet, recherchez les mots-clés, trouvez vos sources, construisez vos piliers, écrivez dans les détails, trouvez et optimisez vos images, corrigez votre contenu, travaillez sur le seo et optimisez-le pour les commentaires.

Si vous écrivez sur un sujet que vous connaissez bien, la formule ne peut pas échouer. Tout ce dont vous avez besoin est de quelques heures derrière votre écran et d’une certaine motivation.

En fait, je dirais qu’écrire des articles de plus de 3 000 mots est plus facile que d’écrire des articles courts (500 à 700 mots). Vous pouvez couvrir beaucoup de terrain en 3’000 mots sans avoir à vous soucier de partir trop dans les détails.

Il faut beaucoup de pratiques pour écrire de grands articles efficaces (moi-même je ne cesse de faire des progrès en ne cessant d’apprendre, et ce, depuis maintenant 6 ans).

Alors, prenez cette formule et utilisez-la pour créer des contenus de forme longue.

En suivant ce guide consciencieusement, vous allez attirer du trafic sur votre blog ou site internet.

Mais quel est votre plus grand défi avec l’écriture de contenu long format ?

N’hésitez pas à commenter et poser vos questions ci-dessous 🙂

Écrire un article efficace et bien référencé, le guide étape par étape

4.8 (95.29%) 17 votes



Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

6
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
AntoninEliott DupuyFilou Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Filou
Invité
Filou

Très bon article ! Comme à ton habitude.
J’ai tout de même une question… faut-il varié ou privilégié les mots clé utilisés ?

Merci 🙂

Antonin
Invité

Très bon contenu ! Je me suis fais une checklist que je regarderai avant de publier mes articles pour voir si je n’ai rien oublié 😉
Je m’apprête à publier un article de 10.000 mots, est-ce trop ? C’est un article-résumé d’un livre.
Pour les plugins est-ce que tu penses que Yoast SEO est mieux que All in One SEO Pack ? J’hésite entre les deux…