Skip links

insufflation de vides de maçonnerie

Depuis l’intérieur ou l’extérieur, nous effectuons des perçages stratégiques pour y introduire l’isolant défini. Une bonne alternative à une isolation périphérique.

Dans l’exemple d’un chalet lambda, nous trouvons presque à chaque fois la configuration de deux planches prenant la poutraison en sandwich, ce qui nous laisse l’espace de la poutraison complètement vide. Des courants d’air et une énorme perte de chaleur que nous pouvons grandement atténuer en remplissant de cellulose en passant par les trous que nous aurons effectué.

Nous rebouchons ces trous avec des bouchons de bois (teinté si besoin) pour obtenir un résultat visuel pratiquement inchangé.

Prenons maintenant certains cas un peu plus rares mais existant de maçonnerie où l’on laissait un espace pour « isoler » ou « ventiler » la paroi. Nous avons le même problème de courant d’air, de murs froids et de perte de chaleur. Nous effectuons la même opération que dans un chalet sauf bien sûr le rebouchage qui se fera avec un enduit de plâtre/mortier. Dans certains cas ou l’espace et plus petit (4-6cm), nous utilisons un autre matériau : des microbilles de polystyrène expansé graffitées (PEARL) qui se dispersera plus aisément et qui ne nécessite que peu de trous.

Return to top of page