fbpx

Skip links

Le guide pour indexer rapidement vos contenus sous Google

Est-ce que vous voulez plus de trafic naturel sur votre site web ?

Je suis prêt à parier que la réponse est oui – nous le voulons tous d’ailleurs !

Le trafic de recherche naturel ou organique est essentiel pour la croissance de votre site Web et de votre entreprise. En fait, c’est la source de plus de la moitié de tout le trafic sur un site web, en moyenne, contre seulement 5% provenant des médias sociaux.

Certaines recherches indiquent que 33% du trafic de votre site peut être attribué à la recherche naturelle tandis que d’autres affirment que cela peut représenter jusqu’à 64%.

https://lh5.googleusercontent.com/5syENC-4C_xhk3uXvQxjtHFpVi-2RndwsKaifT3wE09-pbbPtl2OS2f-GidxzvS5vpx7QXEOm3PchEpeulCe9wL-9CN3w0CRiPcYZYQNh-AitbyjMkP9E8Aw3BOxQfneJfGhseWe

https://lh4.googleusercontent.com/F9IL7J7Kefa3D7EJMVkBTPgnBJmbEFeNdZ6Ltvct8i8pSk-1xwn3XHCmZxT4_ojQyFt_r8bqakHZjORm5JA7bFHLEI_wZzFZw-yoK_RW2_lP0svEk2Usob-VkuLGZtZqB9xnp3Jb

Mais tous ces statistiques importent peu si votre site n’apparaît pas dans les résultats de recherche.

Comment allez-vous donc indexer votre site, blog ou votre nouveau contenu chez Google, Bing, et d’autres moteurs de recherche ? Eh bien, vous avez deux choix.

Vous pouvez adopter l’approche économique – il suffit de passer à autre chose et d’attendre que cela se produise naturellement, mais cela peut prendre des semaines, voire des mois.

Ou vous pouvez le faire en prenant du temps et de l’énergie pour augmenter votre taux de conversion, améliorer votre présence sociale – et bien sûr, écrire et promouvoir du contenu intéressant et utile.

C’est quoi l’indexation ?

Je vais vous expliquer comment indexer votre site rapidement, ce qui vous apportera plus de trafic naturel et des classements plus élevés dans les recherches.

C’est parti !

Si vous voulez que votre site apparaisse dans les résultats de recherche, il doit être indexé.

Cependant, vous ne voulez pas que votre site soit indexé une seule fois, n’est-ce pas ? Vous aurez sûrement envie que les moteurs de recherche continuent à réindexer votre site à chaque fois que vous publiez un nouveau contenu.

Or, les moteurs de recherche comme Google n’indexe pas automatiquement.

Ils s’appuient sur des “spiders” des petits robots informatiques que chaque search engine envoie pour “crawler” le web (analyser).

Leur travail consiste à rechercher de nouvelles choses sur le web et de mettre à jour la version déjà indexée sur votre site. Ce “nouveau contenu” peut être une nouvelle page sur un site existant, un changement sur une page existante, ou un tout nouveau site ou blog.

Mais prenons un peu de recul : autrefois, les robots des moteurs de recherche n’étaient pas aussi intelligents qu’aujourd’hui. En ces temps-la, vous devez forcer un robot à indexer et à classer votre page en fonction du nombre de fois qu’une phrase particulière («mot-clé») apparaissait sur votre page.

Aujourd’hui, ces stratégies d’optimisation s’avèrent obsolètes, autrement dit : “old school” (de la vieille école).

Beaucoup de gens se sont classés dans les moteurs de recherches en farcissant des douzaines de variantes de mots-clés dans les balises META d’une page ! Et la plupart utilisaient également comme mot-clé le nom des marques de leurs concurrents.

Heureusement pour les utilisateurs et les propriétaires de sites Web éthiques, ces jours sont révolus depuis longtemps.

Aujourd’hui, la saisie de mots-clés et de méta balises vous pénalisera. Et les meta keywords ne font plus vraiment partie des algorithmes.

Si vous ne faites pas attention, vous pourriez supprimer complètement votre site de l’index de certains moteurs de recherche ; ce qui signifie que votre site ne sera plus classé pour aucun mot clé.

De nos jours, Google se concentre davantage sur l’expérience utilisateur (UI) de votre site web et sur l’intention de l’utilisateur derrière sa recherche ; c’est-à-dire, si l’utilisateur veut acheter quelque chose (une intention commerciale) ou s’il souhaite apprendre quelque chose (une intention informationnelle).

Ne vous méprenez pas – les mots clés comptent toujours. D’autres facteurs sont également importants, jusqu’à 200 au total, selon le site Backlinko, une véritable référence. Ils incluent des choses comme des liens entrants de qualité, des signaux sociaux ou encore la validation du code sur toutes vos pages.

https://lh6.googleusercontent.com/GmSvOG-GWzz6SFnD_hOdZLbrJMlsuXoOfuqGgwlLyxlTlkkY7csTWCUOuJ6HW9BYIQ_gnHFEvdCkORmV5TFVMkz-rvSMDDjhasty6YdS8ZD2Kveq8w01L5IbHJ6pfN0po2K_uSeb

Source: 99techpost

Mais tout ce travail n’aura aucun impact si les spiders ne peuvent pas dire aux moteurs de recherche où se trouvent vos contenus.

D’où l’importance de l’indexation.

Tout simplement, l’indexation est la manière dont les spiders rassemblent et traite toutes les données des pages et des sites sur le Web.

Or, une indexation fréquente améliore vos résultats dans les recherches.

Par ailleurs, les spiders répertorient les nouveaux contenus et les changements, pour ensuite les ajouter à l’index Google. Ces pages ne seront toutefois ajoutées que si elles contiennent du contenu de qualité et ne déclenchent aucune alarme, des choses louches comme le bourrage de mots-clés ou en construisant un tas de backlinks (lien sur son site) à partir de sources non recommandables.

Quand un utilisateur vient chercher des informations en tapant des mots-clés, l’algorithme de Google décide alors de classer une page par rapport à toutes les autres.

C’est la version courte et quelque peu simplifiée de la façon dont Google trouve, analyse et indexe de nouveaux sites web. Beaucoup d’autres moteurs de recherche, comme Bing ou Yahoo, suivent des procédures similaires, bien qu’il puisse y avoir des variations dans les spécificités ; chacun ayant son propre algorithme.

Comment indexer rapidement du contenu sur Google ?

1. Est-ce que mon site est indexé ?

À moins vous ne commenciez un tout nouveau site, votre site Web est probablement déjà indexé.

Si vous n’êtes pas sûr, voici comment le savoir.

Le moyen le plus simple pour le vérifier c’est de taper cette requête “site : votredomaine.com” sur Google. Si Google sait que votre site existe et l’a déjà exploré, une liste de résultats similaire à celle de lionscreative.ch s’affiche comme ci-dessous :

https://lh5.googleusercontent.com/g8VTF-PCyt8HuuCJ_DvBHiwzoCgRFrkpyY5itnFmcHdUHNDaqRr5xHKjejm7ir7dhzzhPlqatiHGdYtbfzUDv1A4PXALzRRqObPCto7RcWZbEoqkOtir1Ul8-s1Bwa_riPWmbOkZ

Si votre site est deja très indexé, c’est bien. Veillez tout simplement à l’améliorer continuellement. Voyons maintenant le reste de ce guide qui vous montrera comment indexer votre site à son plein potentiel.

2. Installer et configurer Google Analytics & Search Console

Si vous ne connaissez pas déjà ces outils Google gratuits, voici une brève description.

Google Analytics : mesure les statistiques relatives à votre site Web, telles que les visiteurs, le temps passé sur le site, les pages consultées, d’où ils viennent, etc.

Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) : surveille différents aspects de votre site Web, à savoir la dernière exploration, les erreurs d’indexation, les problèmes de sécurité, etc.

La Search Console : gère certains points clés de votre affichage dans les résultats de recherche. Il soumet aussi manuellement des sitemaps ; je traiterai de tout cela plus loin dans cet article.

3. Créer une stratégie marketing de contenu

En plus de vous garder concentré sur vos objectifs, une stratégie de contenu documentée vous permet d’indexer les pages de votre site en créant de nouvelles pages de contenu.

Les récentes études d’Hubspot ont d’ailleurs montré que les entreprises qui publiaient plus de 16 fois par mois recevaient environ 4,5 fois plus de prospects que les entreprises qui publiaient entre 1 et 4 fois par mois.

https://lh6.googleusercontent.com/DSoAw-fnLCgfMDCyanKhzdRTVTsg3_f7vvaKJ9rvKtZ1oW_1tEwqRyroheJlBt-dDsemDdfEf3vX7Nd03Qc1KUF0csrW4i_pF23KgDlBCnzD-UhLPSNZM__-eVv_j9yklbszVF9u

Lorsque vous mettez en place votre stratégie de marketing de contenu, le blog est un des points les plus importants à considérer.

Mais tenez aussi compte du contenu que vous publierez sur d’autres sites Web. Cela contribue non seulement à augmenter votre trafic, mais aussi à accélérer la vitesse d’indexation et l’obtention de backlinks de qualité.

Ces quelques exemples de contenu hors site à intégrer dans un plan vous seront d’une grande aide :

  • Postez des articles en tant qu’invité sur d’autres sites dans votre niche ;
  • Envoyer des communiqués de presse aux sites qui publient ce type de contenu tel que les journaux populaires et magazine ;
  • Poster des articles sur des sites d’annuaires d’articles de haute qualité (Note : Attention ! La grande majorité des annuaires d’articles ne sont pas de haute qualité et peuvent nuire à votre marque, votre réputation et votre référencement). Certains répertoires réputés sont Medium, Brighthub et HubPages ;
  • Vidéos hébergées sur Vimeo ou sur votre chaîne YouTube.

Une fois votre plan marketing de contenu établi, il vous sera plus facile de publier un excellent contenu en suivant un calendrier cohérent. Encore une fois, la vitesse d’indexation de votre site se fera plus rapide !

L’objectif principal d’une stratégie de contenu est d’attirer du trafic. Voici 30 façons d’attirer du trafic sur votre contenu.

4. Utiliser des liens internes sur votre site Web

Les liens internes, c’est-à-dire les liens qui dirigent vers des pages de votre propre site Web, constituent une autre méthode d’indexation rapide et d’amélioration de votre position dans les résultats de recherches naturels.

Une source très évidente de liens internes étant la navigation de votre site Web.

Il faut alors structurer la navigation sur votre site web de manière à ce qu’elle soit logique pour Google.

Votre navigation devrait suivre un flux prévisible comme, Page d’accueil -> Catégorie -> sous-page.

Tous les éléments doivent être clairement liés. Donc, si vous êtes un concepteur Web, votre navigation pourrait ressembler à ceci.

Page d’accueil -> Web Design Services -> WordPress Design

Voyez-vous comment tout cela est lié et fait sens ?

Un autre facteur clé est de structurer correctement vos URLs ; la règle de base étant que ces derniers soient aussi simples et directs que possible.

Donc, si cela a du sens pour vous qui êtes humain, cela devrait aussi être logique pour Google.

5. Promouvoir le partage social de votre contenu

J’imagine que je n’ai pas besoin de vous convaincre que le partage de contenus sur les médias sociaux est une bonne chose. Vous n’êtes pas sans savoir des avantages que cela présente.

Dans cet article je vous explique comment fonctionne l’algorithme instagram avec 15 exemples de marque qui le maîtrise parfaitement.

Mais considérons notamment son impact sur le SEO. En effet, ces partages créent des liens entre vos réseaux sociaux et votre contenu en question.

Et, si vous avez été attentif…, ces liens avisent les spiders de Google d’indexer votre site.

6. Ajouter un sitemap pour que Google indexe votre site

Veillez à ce que votre sitemap soit à jour avec la Google Search Console. J’aime y aller une fois toutes les 2 semaines, ou au moins tous les mois pour vérifier.

Et si vous n’êtes pas encore inscrit à Google Search Console ? Revenez à l’étape 2 et allez tout simplement vous inscrire, ça ne vous prendra que quelques minutes.

Depuis votre console, cliquez sur l’URL pour accéder au tableau de bord de votre site. Sur la gauche, sous “Explorer”, cliquez sur “Sitemaps”, puis dans le coin supérieur droit, cliquez sur “Ajouter / Tester le sitemap”.

https://lh3.googleusercontent.com/hsL4rgRUKuJPG5jti97nA5JBCmWaJ0FWFcRsUWvSFu-dJ54ZwTqXuxroKOKOAaszGSlZC2KPy2LpnS1AP5JwuVU0UtSmqpttlwT9i1vu34hVdTSEwUosOZ78Q0dW9_OXE020v7JZ

Pour la prochaine étape, vous aurez besoin de l’URL de votre sitemap. Si vous utilisez un plugin pour WordPress, cette information sera disponible dans les paramètres du plugin.

Généralement, l’URL est votredomaine.com/sitemap.xml ou est votredomaine.com/sitemap_index.xml si vous utilisez yoast sur wordpress.

Pour WordPress le plugin Yoast gère très bien le sitemap en le mettant à jours à chaque modification ou ajout de contenu. Mais vérifiez bien, en fonction de votre thème, qu’il n’indexe que vos contenus et pas d’autres choses que vous ne voulez pas.

Vous pouvez également utiliser un site Web comme XML-Sitemaps.com pour en créer un. Pour ce faire, vous n’avez qu’à entrer votre URL et choisir une fréquence de changement.

La fréquence de changement indique à Google la régularité de l’indexation. Toutefois, ce n’est qu’une suggestion ; en revanche, c’est aux spiders de déterminer quand elles reviendront pour l’indexation.

7. Créer des profils sur tous les réseaux sociaux

Avez-vous des profils sur les réseaux sociaux configurés pour votre nouveau site ou blog ? Sinon, c’est l’occasion de le faire.

Pourquoi donc ? Tout simplement parce qu’une composante de l’optimisation des moteurs de recherche porte une attention particulière aux contenus attractifs. Ces contenus inciteront à leur tour les moteurs de recherche à explorer et à indexer votre nouveau site.

Qui plus est, les contenus sociaux auront un impact positif sur le classement de vos pages.

8. Utiliser des robots.txt

Si vous n’êtes pas un expert en web ou un développeur, vous vous demandez probablement la signification et le rôle du fichier nommé “robots.txt” dans votre site web.

En fait, c’est un fichier texte basique qui se situe précisément dans le répertoire racine de votre domaine. Si vous utilisez WordPress, ce sera dans le répertoire racine de votre installation WordPress.

Ce qu’il fait est un peu plus complexe. Fondamentalement, il donne des instructions strictes aux robots des moteurs de recherche sur les pages qu’ils peuvent explorer et indexer – et les pages à éviter bien sûr.

Lorsque les robots de recherche trouvent ce fichier sur un nouveau domaine, ils lisent les instructions avant de faire quoi que ce soit d’autre. Par contre, s’ils n’en trouvent pas, ils supposent que vous voulez que chaque page soit explorée et indexée.

Mais pour quelles raisons toutes les pages de votre site ne devraient pas etre indexées ? Telle est la question.

A vrai dire, c’est parce qu’elles ne devront pas toutes être considérées comme une page distincte dans les résultats de recherche. Par exemple, si vous avez un thème wordpress, il se peut que les différents header (En-tête) et footer (Pied de page) soient considérés comme des pages.

9. Indexer le site avec d’autres moteurs de recherche

Google n’est pas le seul moteur de recherche qui existe. Nous avons également Yahoo, bing ou encore Cooby. En tout, il y en a une bonne centaine. Or, le fait de partager le lien de votre nouveau contenu avec des sites internets de qualités et bien référencés sur ces moteurs de recherche attirera plus de spiders.

Vous pouvez évidemment adopter l’approche directe et soumettre l’URL de votre site aux moteurs de recherche.

Avant de faire cela, sachez quand même qu’il y a beaucoup de désaccords sur la soumission manuelle d’URL pour un moteur de recherche.

Certains blogueurs suggèrent que c’est inutile, voire nuisible.

Un prochain article traitera ce sujet.

10. Partager le contenu sur les agrégateurs

Les agrégateurs de contenu sont des sites Web qui agissent comme un moteur de recherche avec du contenu soumis par des utilisateurs.

Autrement dit, les internautes mettent les contenus qu’ils ont écrit à la disposition de ces sites. De cette façon, les visiteurs pourront dénicher des contenus en provenance des quatre coins du monde. Bref, ces agrégats sont d’énormes réseaux de contenus libres et facilement accessibles.

StumbleUpon, Reddit et Medium en sont des exemples.

En quoi est-ce une bonne idée ? Les agrégateurs vous serviront d’expositions, mais aussi de liens (exactement comme les médias sociaux). Et vous l’aurez compris, plus vite l’article qui y est présent est partagé, plus il est indexé dans les moteurs de recherche.

Ci-dessous les 7 étapes suivantes.

[restrict userlevel=”subscriber”]

11. Partager le lien de votre site web partout

Vos réseaux sociaux n’ont pas seulement été fait pour créer une communauté. Grâce à eux, vous pourrez aussi obtenir des liens vers votre nouveau site, et ainsi, l’indexer rapidement. Comment cela se fait-il ?

Certes, ces liens seront en “nofollow”, mais ils comptent quand même pour l’indexation, puisque nous savons que, au moins, Google et Bing, suivent les signaux sociaux à partir des pages web.

Si vous débutez, vos premiers clients pourraient venir de votre famille, d’amis ou de personnes que vous connaissez, alors n’hésitez pas à partager votre nouveau site sur vos propres comptes !

Renseignez le lien de votre nouveau contenu dans votre bio tel que Linkedin, instagram ou Facebook.

Et surtout, n’oubliez pas votre compte de messagerie personnel. Personnalisez votre signature en y ajoutant votre nouveau site ou contenu. Simple, mais efficace !

12. Configurer un flux RSS

Qu’est-ce que le RSS ?

Le RSS est un flux automatisé du contenu de votre site Web qui est mis à jour lorsque vous publiez un nouveau contenu.

Et quel impact a-t-il sur l’indexation et l’exploration ?

Avant tout, éclaircissons une chose : nombreux sont ceux qui pensent que le RSS est mort. Est-ce réellement le cas ?

Le nombre d’utilisateurs n’a cessé de baisser depuis que Google a tué Google Reader en 2013. Mais moi, je pense que le RSS va évoluer plutôt que mourir.

Le RSS contribue effectivement à augmenter le nombre de lecteurs, mais il peut également aider à indexer vos pages.

Pour les utilisateurs, les flux RSS offrent un moyen beaucoup plus simple de consommer une grande quantité de contenu en moins de temps.

Son fonctionnement :

Une fois que les utilisateurs s’abonnent à votre flux RSS, ils reçoivent automatiquement une notification dès qu’un nouveau contenu est en ligne ; les lecteurs RSS populaires étant Feedly et Feeder. Moi par exemple, j’utilise Feedly tous les jours.

https://lh4.googleusercontent.com/arcscL1PfuviS8dct61nqlLtAiHQ42Kk_SZFoIwkAqD6OpGUH5-jPJFNzfZMA87XMhOyIGk0hqK2EEZBvDfqELz61kd4BXLDxp8HCgTZMD8jm-AZ9cBES92F7jjJhzHmgGG0YBFS

En tant que propriétaire d’un site, vous obtenez une distribution instantanée de vos nouveaux contenus. C’est aussi un moyen pour vos lecteurs de s’abonner à votre site sans avoir à donner leur adresse e-mail (sachant que plus d’un détestent prodiguer leur coordonnées).

Ce pourrait être décevant, de votre côté. J’imagine que vous auriez préféré vous concentrer sur la création d’une liste d’abonnés. Mais sachez que le fait d’offrir un abonnement au flux RSS améliore l’expérience utilisateur, en offrant aux personnes soucieuses de leur vie privée une autre option pour s’abonner à votre site.

Lorsque vous envisagez d’utiliser un flux RSS, considérez ces quelques bonnes pratiques:

Vous avez le choix entre afficher ou non le contenu complet du post. Si vous écrivez un contenu long (plus de 2 000 mots), vous devriez choisir de ne présenter que des extraits dans votre flux RSS.

Assurez-vous que votre flux inclut des images, sinon vos abonnés pourraient manquer des infographies de valeur ou d’autres éléments graphiques nécessaires pour comprendre votre publication.

13. Soumettre le site Web aux annuaires

Vous êtes sans savoir des avantages de la soumission de l’URL d’un site web à divers annuaires. De nouveaux utilisateurs potentiels vous “trouveront” forcément.

Par la même occasion, l’indexation sera d’autant plus rapide (à condition de le faire de la bonne manière).

Il y a fort longtemps, les annuaires de blog gratuits jonchaient le paysage d’internet. Il y avait littéralement des centaines – voire des milliers – de ces sites, mais beaucoup d’entre eux ont fourni peu ou pas de valeur aux lecteurs de blog.

Le problème de qualité est devenu tellement grave qu’en 2012, Google a supprimé de son index de nombreux répertoires de sites gratuits, ce qui a fait chuter le classement des pages Web avec peu de contenus.

Alors, quelle est la leçon à tirer ? Si vous vous soumettez à des répertoires, assurez-vous de ne choisir que ceux de qualité, c’est-à-dire les répertoires correctement classés et autorisés.

La soumission à de tels annuaires, avec des notes d’autorités de domaine décentes, peut non seulement élargir la portée de la publication, mais aussi à fournir des liens entrants, incitant alors les moteurs de recherche à explorer et à indexer votre site.

Utilisez cette astuce : ayez recours aux annuaires régionaux ou ceux en rapport avec votre domaine d’activité.

14. Chercher fréquemment les erreurs d’exploration Google

Pour maintenir votre fréquence d’indexation, veillez à chercher fréquemment les erreurs d’exploration Google. Moi, je le fais au moins une fois par mois, et ce pour tous mes sites Web.

Pour vérifier les erreurs d’analyse par exemple, ouvrez la Search Console.

Surveillez alors ces points, une fois par mois minimum :

  • Les erreurs d’exploration ;
  • Les recherches en tant que Google (Il vous montre à quoi ressemblent certaines pages de votre site pour un moteur de recherche) ;
  • Les statistiques d’exploration.

La page des statistiques d’explorations étant un endroit où vous découvrirez la fréquence d’indexation de Google vis-à-vis de votre site web ; sa surveillance est donc on ne peut plus logique.

Prenons un cas précis en guise d’exemple. Supposons que vos résultats sont en hausse ; cela signifie que Google indexe plus souvent – ce qui est évidemment une bonne chose. Au contraire, une graphique à la baisse est synonyme de : nécessité de poster plus de contenus ou de soumettre un nouveau sitemap.

15. [BONUS] Utiliser l’outil de soumission Google

L’outil de soumission d’URL est un autre moyen tout aussi efficace de soumettre un contenu à Google et d’autres moteurs.

Cependant, avant de franchir le pas, vous devez savoir qu’il y a beaucoup de désaccords sur la soumission manuelle d’URL.

Certains blogueurs suggèrent que c’est inutile, voire nuisible.

Tout récemment, dans un webinaire Hangout sur le référencement, John Mueller, analyste chez Google, a émis des commentaires déconseillant l’utilisation de ces outils. Selon ses propos, Google doit indexer lui-même vos contenus. Il n’a pas clairement indiqué que son utilisation sera pénalisé, en tout cas, je ne m’y essayerais pas !

Il a aussi dit que si votre contenu ne s’indexe pas naturellement sur Google, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche. Ainsi, reprenez et contrôlez chacun des points énumérés en dessus. Ne cessez pas avant d’avoir remarqué de l’évolution.

16. [BONUS] Les pages qui ne devraient pas être indexées, comment les empêcher d’être explorées  ?

Vous avez certainement des pages que vous ne voulez pas indexer sur Google ? Je vous aide. Si vous avez un WordPress par exemple, en fonction de votre thème, qu’il soit avancé ou non, il crée des pages pour chacune de vos images, les catégories, les pieds de pages et de bien d’autres.

Ces pages feraient mieux de ne pas être indexées.

Pour savoir si elles le sont ou ne le sont pas, faites un test et procédez comme suit : recherchez votre site sur Google en tapant cette requête “Site : votresite.com” et observez les résultats. Si vous trouvez des pages qui ne devraient pas être indexées, supprimez-les.

Si vous utilisez WordPress, le plus simple est d’utiliser le plugin Yoast et de configurer les pages à indexer où non. Dans la dernière version du plugin, le réglage se fait depuis  l’onglet “Réglages SEO”.

https://lh4.googleusercontent.com/z_CmmjQ3HEryyclMyAwheCqsBXawSKIxDUCU1EcJ0vhn8uXWfwGVQyXJ59_ES3B-iFJ22LKXEwk2wXfagBokrDPNtn4xlLwRxuYRBqXUqitCsaY5Sz7ntvWMgJLZIPgt8tDNuTw5

Typiquement dans cet exemple tiré de notre site, j’ai volontairement désactivé les archives du portfolio et les emplacements. Une fois les réglages effectués, il n’y a plus qu’à vérifier les pages concernées depuis le fichier sitemap. Les utilisateurs de Yoast n’ont qu’à visualiser cette vérification sous votresite.com/sitemap_index.xml.

Si vous avez du contenu que vous ne voulez pas indexer sur Google, vous devez soumettre votre fichier sitemap dans la search console. Et là, je vous ramène au point 6 :).

Google va se mettre à jour en se basant sur votre sitemap et automatiquement, supprimer les pages qui n’y figurent pas.

17. [BONUS] Faire un plan pour mettre à jour vos anciens contenus

Alors qu’avons-nous appris sur l’indexation jusqu’à présent ?

Que plus vous mettez à jour votre site Web, plus Google veut l’explorer souvent.

Un bon moyen de jouer sur ce facteur est de faire un plan pour mettre à jour régulièrement votre ancien contenu.

C’est en fait ce que je fais en ce moment avec ce méga article ! 😀

J’ai posté la plupart de ces astuces entre 2014 et 2016 sur mon ancien blog Eliottdupuy.com aujourd’hui fermé.

L’information devient obsolète facilement, surtout dans le monde du marketing. J’ai fait une liste de mes anciens articles et j’y ai sélectionné  quelques-uns dans le but de les mettre à jour (de nouveaux conseils et données y ont été ajoutés). Puis, je les additionne et les fusionne pour que l’ensemble convienne aux attentes actuelles de mes lecteurs et Google.

De cette façon, je peux m’assurer que mon contenu reste pertinent et surtout, utile.

Pour optimiser votre vitesse d’indexation, essayez de mettre à jour votre site Web au moins trois fois par semaine. Ces trois choses pourraient être l’ajout d’un nouvel article sur votre blog et la mise à jour du contenu de deux anciens articles.

La mise à jour au moins trois fois par semaine indique à Google qu’il est préférable de vérifier régulièrement votre site Web pour s’assurer qu’il dispose de la dernière version de votre site.

Grâce à tous ces gestes, une augmentation de votre trafic de recherche naturelle de plus de 100% sera au rendez-vous !

Voici quelques façons simples de mettre à jour vos anciens articles :

Vérifiez les faits ou les termes obsolètes : par exemple, dans cet article je faisais référence à l’outil Google webmasters tools. Aujourd’hui il est appelé Search Console.

Créez des liens vers de nouvelles sources d’informations : si auparavant, vous avez écrit un article sur le référencement en 2011 et utilisez les données y afférents, vous devrez maintenant les actualiser.

Pour ce qui est des cassés / nouveaux liens : recherchez les liens cassés et corrigez-les, ou remplacez-les liens tout simplement. Je pourrais par exemple diriger mes lecteurs vers les actualités du blogdumoderateur.com.

Enfin et non des moindres, mettez à jour votre point de vue. Passez en revue vos anciens articles afin de conseiller vos followers sur des recommandations plus récentes. En effet, les choses changent !

Conclusion

J’espère que vous avez apprécié ce long article pour l’indexation de votre site Web, détaillé qui plus est !

Je sais qu’il y a beaucoup d’informations à prendre en compte. Mais comme je l’ai souvent répété tout au long de cet article, ces informations ne cesseront pas d’évoluer. À vrai dire, je ne connaissais pas la moitié de ces astuces quand j’ai réalisé mes premiers sites Web.

Je me contentais d’installer Google Analytics, ce qui s’est avéré insuffisant !

Bien sûr, à l’époque, nous n’avions pas autant d’options pour améliorer le référencement, et conséquemment les algorithmes des moteurs de recherches n’étaient pas aussi complexes que ceux d’aujourd’hui.

De plus, saviez-vous, selon WordPress, 77 millions d’articles sont publiés chaque jour et que plus de 50% des marketeurs mettent la création de contenu comme priorité ? Si vous voulez être visible via la recherche naturelle, vous devez ainsi faire attention à l’indexation de votre site Web et maîtriser le SEO.

Fort heureusement, il est possible de se classer à la première page et de «battre les gros», mais il faut beaucoup de travaux et de recherches pour y parvenir.

Le meilleur conseil que je puisse vous offrir ?

Continuez d’apprendre et de rester à l’affût des nouvelles tendances de l’industrie. Les choses changent si vite, surtout quand il s’agit des moteurs de recherches.

Faites vos recherches sur le référencement pour ensuite vérifier que chacune d’entre elles est réellement efficace. Une fois tout cela prouvé, utilisez enfin la technique que vous avez déniché, et n’hésitez pas à conseiller les autres et actualiser vos contenus.

Assurez-vous aussi de suivre un programme détaillé pour ce qui est de la mise à jour de votre site – pas seulement avec un nouveau contenu, mais aussi en modifiant les anciens articles de temps en temps. Cette technique oblige Google à revenir régulièrement sur votre site et de garder ses publications pertinentes pour vos visiteurs.

Je vous ai bien dit un programme détaillé, ce qui est synonyme de : l’établissement d’un plan.

En outre, réalisez une stratégie de contenu. Cela inclut de bien de choses, dont la façon dont vous surveillerez votre indexation et vos analyses ainsi que celle dont vous mettrez à jour les anciennes informations.

Et vous ? Avez-vous des astuces pour optimiser l’indexation de nouveaux contenus ? Avez-vous des problèmes d’indexation ?

Nous répondons volontiers aux questions :).

Envie de vous démarquer, convertir plus d’offres etgagner plus d’argent? Vérifiez ici.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Assignment Help
1 année il y a

I am happy to find this post Very useful for me, as it contains lot of information. I Always prefer to read The Quality and glad I found this thing in you post. Thanks
best assignment writing help

Robin
1 année il y a

Nicely crafted. There is so much to learn from this piece. You are a great help and I would surely try to follow all the learning. dubai bus routes and numbers

Dubai Expo
1 année il y a

What an incredible work! Not only was it informative but also nicely written. To the point. Would to read more from this space. ikea dubai

Assignment Help
1 année il y a

For a change, there is an article that focuses on a specific topic and is not all over the places. I like the fact that it is actually problem-solving and not just random and baseless subject. Great going!
thesis writing help

Academic Assignment Help
1 année il y a

You are doing a tremendous job. It is very enlightening and achieves what it desires. I will make sure that I read all of your blogs in future. It will definitively enhance my knowledge.
Airbnb swot analysis

My Assignment Help
1 année il y a

Excellent Article. This is really a great stuff. I am very happy to have found this information.
My Assignment Help

norton.com/setup
11 mois il y a

This is very interesting content! I have thoroughly enjoyed reading your points and have come to the conclusion that you are right about many of them. You are great Sir .

Programming help
9 mois il y a

Thank you for sharing this article. Excellent information providing by your Article.

Dylan
Dylan
5 mois il y a

Super article qui m’a beaucoup aidé dans mon indexation, je recommande!

Dissertation writing services

Your content is very important for your ranking and if you use quality content, you will get positive response from Google and get high rank.

Assignment Help
4 mois il y a

NIce Post

11
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x